B i o g r a p h i e s

L’ensemble « Les Virtuoses » a été créé en 2011 par le violoniste Vadim Tchijik. C’est une formation à cordes constituée de musiciens concertistes de très haut niveau. Depuis sa création, l’ensemble donne de nombreux concerts et participe à des festivals en France et à l’étranger (Festival International de Musique d’Hyères, Jeudis Musicaux à Royan, Festival d’Arromanches, L’Eure Poétique et Musicale, Saison de concerts Prima La Musica, Les nuits musicales de Villefranche, Les Musicales de Saint-Martin, Les Heures Musicales de Binic, Automne Musical de Taverny et du Vésinet, Les Nocturnes de la Chartreuse…)
L’effectif de l’ensemble permet d’aborder un répertoire varié allant de la musique baroque à nos jours. L’ensemble se produit aux cotés des solistes comme Anne Queffélec, Marielle Nordmann et Philippe Bernold. Ses concerts reçoivent toujours le meilleur accueil du public et de la presse dans le monde entier.

Vadim Tchijik, violon solo

« Déjà Maître » selon le magazine Diapason, Lauréat de plusieurs prix internationaux, dont les prestigieux concours N. PAGANINI à Gênes, P. I. TCHAIKOVSKI à Moscou, R. LIPIZER à Gorizia, il est également Lauréat des Fondations NATEXIS, G. CZIFFRA, N. et L. BOULANGER, O. et V. RITTER et il est nommé Lauréat JUVENTUS par le Conseil de l’Europe.
Il mène une carrière internationale de soliste en se produisant avec les Orchestres Symphoniques de Moscou, Freiburg, Pays- Bas, Etat de Mexico, le Philharmonique de Kharkov, Oulianovsk, l’Orchestre de Théâtre de Gênes, La Garde Républicaine, La Basse Normandie, l’Orchestra di Padova e del Veneto, Vasteras Sinfonietta, Musica Vitae etc. sous la direction de Michel Tabachnik, Jean-Pierre Wallez, Jean Deroyer, Peter Csaba, Enrique Batiz, Anton Nanut… et donne de nombreux récitals dans plus de trente pays aussi bien en Europe qu’en Asie, en Amérique Latine et aux Etats-Unis.
Il joue dans les plus grandes salles : Théâtre des Champs-Elysées, Théâtre du Châtelet, Salle Gaveau à Paris, Concertgebow à Amsterdam, Dvorak Hall à Prague, Grande Salle du Conservatoire Tchaïkovski à Moscou, Suntory Hall et Hamarikyu Asahi Hall à Tokyo, Philharmonie de Cologne et Konzerthaus de Freiburg, Palais de la Culture à Sofia, Palais des Beaux-Arts à Mexico, Philharmonie de Kiev…
Souvent invité par des festivals prestigieux : Radio France à Montpellier, Pablo Casals, Guebwiller, Saint-Riquier, Vexin, Richelieu, Fêtes Romantiques de Nohant, Semaines Musicales de Tours, Nancyphonies, Ravello, Portogruaro, « Salon des Arts » à Sofia, Festival Culturel de Japon, « Young Artists Festival » à Los Angeles, « Felicja Blumental » à Tel-Aviv, « Juventus » à Cambrai, Grands Crus de Bourgogne, Musicora à Paris et beaucoup d’autres.
Il participe à de nombreux programmes télévisés (France-3, Mezzo, RAI, NHK etc.) et radiophoniques (France-Musique, Radio-Classique, etc.). Il a enregistré plusieurs disques pour « Lyrinx » (Recommandé par Classica, Coup de cœur de Piano Magazine, Quatre étoiles du Monde de la Musique), « Exton » (un de meilleurs disques du mois) et « Polymnie ». En 2006 il participe au Japon à l’enregistrement d’une série de disques consacrés au 250ème anniversaire de Mozart.
Excellent chambriste, il joue avec Jean-Claude Pennetier, Marielle Nordmann, Emmanuel Pahud, Michel Lethiec, Philippe Bernold, David Geringas, Pieter Wispelwey, Cédric Tibergien, Marc Coppey, Dominique de Williencourt, François Salque, Yves Henry…
Né en 1975, il commence à étudier le violon à l’âge de six ans et donne son premier concert à huit ans. Il termine ses études avec la mention « Excellent » à l’Ecole Centrale Spéciale de Musique du Conservatoire Tchaïkovski de Moscou. Ensuite il se perfectionne en France, en Allemagne, et aux Etats-Unis.
Il est également directeur artistique de plusieurs Festivals de musique : Festival International de Musique d’Hyères, « Les Musicales de Saint-Martin » et « Les Heures Musicales de Binic ». En 2010 il fait la couverture du célèbre magazine « String » qui lui consacre un entretien exclusif de six pages.

Saskia Lethiec, violon

Lauréate de concours internationaux Ferras-Barbizet et Enesco à Bucarest, elle s’est formée au Conservatoire de Genève (classe de J.P Wallez) , au CNSM de Paris ( trois cycles de perfectionnement, quatuor à cordes, soliste et sonate), à la Hochschule de Cologne ( classe de Mihaela Martin).Elle a suivi en plus de nombreuses master-class de Walter Levin, Hatto Beyerle, Miriam Fried, Maurice Hasson.
Concertiste, Saskia Lethiec se produit avec les orchestres Orchestres Concentus Hungaricus de Budapest, l’Orchestre Brixix de Prague, l’Orchestre Symphonique de Caracas, Simon Bolivar de Caracas, Orchestre PACA de Cannes,North Portugal Orchestra ,l’Orchestre de chambre de Toulouse.Elle enregistre les concertos n9 et 13 de Rodolphe Kreutzer en février 2009 pour Talent Music . En musique de chambre, elle joue dans différentes formations aux Festival Amati (Hollande), Festival Amadeus (Suisse), Festival de Dubvronik, Festival de Leipzig, Festival Pablo Casals de Prades, Festival Pro Quartett,, Festival de Porto Rico, Musée d’Orsay,L’Hôtel des Invalides, Concetgebouw d’Amsterdam,Victoria Hall de Genève,Tonhalle de Zurick,Philharmonie de Varsovie, Rodolphinum de Prague,Folles journées de Nantes et Tokyo.
Membre du trio Hoboken depuis sa fondation en 2003, ils se produisent dans de nombreux festivals comme Colmar, Flâneries musicales de Reims, l’Orangerie de Sceaux, Gérone, Guadalajara et enregistre les trios de Smetana-Dvorak, Lyrinx 2004 -Haydn , Lyrinx 2009; - Durosoir, Alpha 2011 ;Rapsodie espagnole; Ravel-Turina,Anima records 2013, récompensés par 5 Diapason, 4FClassica. Elle est professeur au CRR de Versailles.

Magdalena Kmiecik, violon

Née à Poznan (Pologne) en 1976, Magdalena Kmiecik commence sa formation musicale à l’âge de 7 ans. Elle étudie avec Marcin Baranowski à l’Académie de musique de Poznan et obtient son diplôme de violon et de pédagogie avec mention très bien. Magdalena se perfectionne auprès de Michal Grabarczyk, Antoni Cofalik, Michal Trojanowski, Konrad Haesler, Paul Urstein, Eberhard Feltz.
Lauréate du Concours d’Interprétation de Mozart à Poznan et du Concours National de Musique de Chambre à Wroclaw (Pologne), dans la catégorie « quatuor à cordes », Magdalena poursuit sa formation en France avec Jean Lenert dans sa classe d’orchestre au CRR de Montpellier et à la Schola Cantorum de Paris où elle obtient son Diplôme de Virtuosité avec mention très bien.
Elle se produit régulièrement en musique de chambre et au sein d’orchestre tel que : Cyprus State Orchestra, l’Orchestre Nationale de Montpellier, l’Orchestre Nationale de Lorraine, l’Orchestre Symphonique de Bretagne…
Elle dirige également une classe de violon au Conservatoire Maurice Ravel à Ozoir-la-Ferrière.

Stéphane Granjon, violon

Né en 1972, Stéphane GRANJON commence le violon à l’âge de 8 ans.
Après des études au Conservatoire National de Région d’Aubervilliers et au Conservatoire Supérieur de Paris, il obtient son diplôme avec mention Très Bien au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Peter Csaba. Il obtient le grand prix Nérini ainsi que le premier prix d’honneur de l’UFAM.
Attiré par la musique de chambre dès le début de ses études, il participe à de nombreux concerts donnés en formation de trio, quatuor, quintette et sextuor. Par ailleurs, il effectue la formation professionnelle dispensée par le quatuor Ysaÿe au Conservatoire Supérieur de Paris.
Membre de l’Orchestre Pasdeloup, il enseigne au Conservatoire du Xème arrondissement de Paris ainsi qu’à l’école de musique de Boulogne-Billancourt.

Chantal Dury, violon

Actuellement titulaire d'un poste de violon du rang au sein de l'Orchestre Pasdeloup depuis 2008, elle intègre sur concours l'Orchestre des Lauréats du Conservatoire de Paris en tant que chef d'attaque des seconds violons. En 2009 elle obtient le Prix de musique de chambre au CNSMDP (classe de Daria Hovora) et en 2007 le Diplôme de Formation Supérieure au CNSMDP (classe de Mickaël Hentz).
En 2003 elle entre en cycle supérieur de violon au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et reçoit le Prix au Conservatoire Supérieur de Paris chez Larissa Kolos. Elle est également Diplômée de virtuosité à la Schola Cantorum à Paris dans la classe de Marie-Claude Theuveny.
Elle se produit en tant que violon solo et en quatuor dans des festivals d'Arromanches et des Créneaux de Suscinio, Musique en Fronsadais... En concert avec le quatuor Ardéo (Octuor de Mendelssohn), au Théâtre du Châtelet avec l'Orchestre Pasdeloup. Violon solo du festival d’art lyrique, ainsi qu’à l’Opéra de Paris, en tournée en Chine au sein de l’Orchestre de Picardie.

Wissem Ben Ammar, alto

Né en Tunisie le 6 aout 1978, Wissem Ben Ammar est issu d’une famille de musiciens.
Il a étudié avec des professeurs de réputation internationale en France (Bruno Pasquier, Jean-Philippe Vasseur, Alain Tresallet, Thierry Brodard) et aux Pays-Bas (Vladimir Mendelssohn, Gisella Bergman, Jan Schoonenberg).
Il a été sélectionné à l’Académie de Weimar dans la classe de musique de chambre de Daniel Barenboïm et dans la classe d’Alto de Wilfried Strehle (Alto Solo de l'Orchestre Philharmonique de Berlin), et a pris des cours de musique de chambre avec Thierry Brodard (Premier Violon du Quatuor Parisii), Yo-Yo Ma et Daniel Barenboïm.
Il a obtenu en 2004 le diplôme de "Bachelor of Music", le Premier prix d'Alto et de Musique de Chambre à l'unanimité au Conservatoire Supérieur de Rotterdam et en 2006, le diplôme de soliste au Conservatoire Supérieur de Tilburg.
Invité régulièrement par de prestigieux orchestres tels que l’opéra de Rouen, l’opéra de Tours et l'orchestre Manifesto en qualité d’alto solo, il donne également des concerts avec plusieurs grands chefs: Daniel Barenboïm, Valery Girgiev, Alain Altinoglu, Miquel Ortega, Harald Jers, Arie van Beek...
Soliste invité à l'Orchestre Symphonique de Tunis et à l'Ensemble Interférences de Versailles, il participe également à des tournées : au Moyen Orient avec la chanteuse Barbara Hendrix, en Asie avec l’orchestre de chambre la Bracca Barroca.
Il poursuit une carrière de chambriste en France et à l’étranger, en sonate avec la pianiste Jasmine Dufrénois et au sein de divers ensembles de musique de chambre.
Il a également été nommé Directeur artistique et Alto solo de l’orchestre de chambre Esperanza (orchestre officiel de l’Unesco). Membre du Damascus Festival Chamber  Players avec lequel  il donne régulièrement des master class et des concerts de musique de chambre dans divers pays.

Asuka Yamamura, alto

Née à Tokyo en 1990 elle commence à étudier le violon à l’age de 7 ans avec Masayuki Kino et Yoshiko Yajima. Elle a également suivi des master classes d’Ivry Gitlis.
A l’age de 18 ans, passionnée par la sonorité d’alto elle commence à jouer cet instrument. Elle termine ses études à l’Université de Musique Kunitachi à Tokyo avec la mention “excellent” auprès des professeurs Kazunori Kawasaki et Kenta Matsumi. Elle se perfectionne ensuite au CRR de Paris en cycle concertiste (DFO, diplôme formation d’orchestre) avec Laurent Verney et Anne Aurore Anstett.
Elle a été l’alto solo de “Japan College Music Orchestra” et a joué en soliste avec l’orchetsre les concertos de York Bowen et d’Anton Hoffmeister. En musique de chambre elle étudie avec Werner Hink (violon solo de l’Orchestre Philharmonique de Vienne) et Shigeru Ikushima (clarinette solo de l’Orchestre du Capitole de Toulouse).
Elle remporte le 1er Prix au Concours International de Yokohama “Musica Santangero” et se produit au Japon avec plusieurs orchestres, ainsi qu’en musique de chambre lors de différents festivals.
Elle a été également membre de l’Orchestre de Showa Music College, de l’Orchestre Philharmonique de Tama, de l’ensemble “Lueur” et du Quintette “Noir” et a participé au concert pour l’Empereur du Japon.
Actuellement membre de l’Orchestre “Ostinato” et de l’ensemble “Les Virtuoses”, elle se produit notamment à la Philharmonie de Paris, au Théâtre du Châtelet, à la Seine Musicale et participe a de nombreux festivals de musique de chambre (Automne musical de Taverny, Musique en Vercors, Arromanches etc.

Fabrice Loyal, violoncelle

Fabrice LOYAL commence le piano à l'âge de 5 ans puis découvre le violoncelle quelques années plus tard. Il est formé au Conservatoire de Marseille et ensuite à la Haute Ecole de Musique de Genève où il obtient le prix de Virtuosité, le Certificat d'Etudes Supérieures, et le Diplôme de Pédagogie Musicale.
Il se perfectionne auprès de grands maîtres tels que Truls Mork, Janos Starker, Miklos Perenyi et Gabor Takacs. Il est diplômé de l'Académie Tibor Varga en Suisse et Summering en Autriche, ainsi que de la fondation Cziffra en France. Fabrice LOYAL se produit en France et à l'étranger, en soliste ou en musique de chambre. Il a joué avec les solistes de Genève, J. Starker, M. Larrieu, J.-P. Wallez, I. Oistrach, R. Kussmaul, E. Pahud, D.Pascal, W. Latchounia...
Il est actuellement directeur du Conservatoire de Musique et de Danse du Vésinet.

Régis Prudhomme, contrebasse

Régis Prudhomme enseigne la contrebasse au CRR de BoulogneBillancourt et au CRD de Cachan ( Val de Bièvre ) il est également chargé des classes de déchiffrage, des ateliers d'improvisation et des ensembles orchestraux. Régulièrement invité d'orchestres renommés, tels l'Orchestre National de l'Opéra de Paris, l'Orchestre Lamoureux ou « La symphonie du Marais » orchestre baroque. Il se produit aussi dans des formations de musique de chambre et est membre de la Compagnie les frères Kazamaroffs, spectacle de cirque poétique et musical se produisant à travers divers pays européens. Enfin, en parallèle à sa carrière d'interprète et d'enseignant, il se consacre à l'arrangement et à l'orchestration tant pour des concertistes ou des ensembles de musiciens professionnels que pour des amateurs ou des orchestres de jeunes. Régis Prudhomme est édité chez Delatour France, ou il est directeur de collection. Il est l'auteur de recueils pédagogiques et de transcriptions de concert pour contrebasse.
Invité des Festiv'Académies "1000 Sources & Dordogne" depuis près de dix ans, Régis Prodhomme y enseigne la contrebasse et l'improvisation libre, et se produit dans le cadre du festival 1000 Sources & Dordogne. Il anime également un atelier "musique et cinéma" d'improvisation sur des films muets, un projet original de création artistique dans le cadre du festival off 1000 Sources & Dordogne.